Secret Sessions Live : Un cadre intime, un programme secret


Je connaissais le concept de Secret Cinema où on ne sait pas trop où on va et ce que l’on va voir. Je viens de découvrir l’expérience de Secret Sessions Live. Même si je savais où j’allais : The Hospital Club à Covent Garden, j’allais découvrir le programme et les musiciens sur place. Une initiative intéressante pour promouvoir de nouveaux artistes dans un cadre intime.

Secret Sessions, c’est d’abord une chaîne Youtube énorme, un concept original, celui de filmer des artistes de manière acoustique dans un décor original. Créé il y a cinq ans, Secret Sessions est aujourd’hui une plateforme pour musiciens, un réseau grandissant et un accélérateur de talents. Je me préparais à assister à un événement underground, je découvre un lieu insolite.

Un videur à l’entrée me demande pourquoi je suis là, je lui révèle ce qui semble être le mot de passe de la soirée : ‘Secret Sessions’. Je le répète à la réception et me voilà guidée au 4ème étage, je cherche la ‘Oak Room’, les portes de l’ascenseur s’ouvrent, un long couloir, des salles plus ou moins bruyantes, des bars cossus et une salle vers la gauche, la salle de concert ! La taille et la lumière sont idéales, quelques éléments d’une batterie Gretsch au centre et le sentiment qu’il va se passer de jolies choses ce soir sur scène. On ne connait ni la programmation ni l’heure du début, l’attente n’est pas trop longue. Harriet Jordan-Wrench, une collaboratrice de Secret Sessions monte sur scène et avant de présenter le premier artiste, elle remercie ses nouvelles recrues, 4 nouveaux multi-spots verticaux qui éclairent le plateau de manière aléatoire. Très à l’aise, Harriet nous explique le déroulement de la soirée, trois concerts qui se suivent ; Secret Sessions les a découvert en ligne, sur scène ou ailleurs. Fil Bo Riva sera le premier duo, Freddie Dickson et Tom Speight suivront.

La qualité du son sur place est irréprochable, Secret Sessions c’est aussi ça, ‘For the love of music’, c’est leur créneau et ils déploient tous les moyens qu’ils ont pour véhiculer un son de qualité. The Hospital Club y est sans doute pour quelque chose, cet ancien hôpital doit sa seconde vie à Paul Allen et Dave Stewart, ex-membre du groupe Eurythmics, qui décident d’ouvrir en 2004 un centre d’arts créatifs. Expositions, concerts ou soirées gin, un bâtiment ordinaire qui est aussi un hôtel de luxe.

Secret Sessions Live c’est la possibilité pour de jeunes talents de se produire dans un très bel endroit et d’être repéré une nouvelle fois par un public plus large. Il y en a pour tous les goûts. Un duo berlinois plutôt indie-rock, un guitariste-chanteur en solo au look moins ravagé que Pete Doherty et un duo folk plus calme pour finir. C’était une belle soirée et de bons artistes plus jamais secrets pour nous.

Picture: Fil Bo Riva photo credit Secret Sessions

#SecretSessions #London #FilBoRiva #TheHospitalClub #FreddieDickson #TomSpeight

Recent Posts
Archive
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square